• Un certain Bertrand Du Guesclin ( François Farley )

    novembre 2005     286 p.     18,50 €

           Qu'advint-il de la France après Les Rois Maudits? Ce fut Le Siècle de Guerre... Voici racontée la Guerre de Cent ans, non pas comme une longue succession de batailles et de traités, mais comme un immense récit dramatique peuplé de personnages à la fois naïfs et brutaux, ayant peine à contraindre leur sauvagerie naturelle, malaxés entre les règles que la religion tente de leur imposer et des pulsions restées barbares. Quelle fabuleuse galerie de personnages! Philippe VI, le roi trouvé, Jean le Bon que l'on dit Bon parce qu'on le supposait brave; Bertrand du Guesclin, cet obscur chevalier breton de toute petite noblesse, Jeanne de Bourgogne, reine de France méchante et cruelle; Charles le Mauvais, roi de Navarre qui n'usurpait pas son surnom, Edouard III d'Angleterre, assoiffé de grandeur et de butin. Ce sont là les premiers protagonistes de cette guerre sans fin, ceux qui l'ont souhaitée et nourrie. Ecrivant l'Histoire comme un roman, brossant des portraits au réalisme saisissant, Francis Farley raconte magistralement l'histoire de ceux qui ont fait cette guerre. Il a voulu les rendre vivants et chercher leur humanité derrière la démesure. Un pari réussi puisqu'il nous livre un récit captivant, rempli de passions et de drames. Une grande saga qui fait aimer l'Histoire.  

                         

     

        Francis Farley est l'auteur de Jeanne et Félix ainsi que des Etangs de Marrault, qui a obtenu le " prix littéraire du Morvan " et le prix " Effort des hommes ".


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :